Pour l'amour de la route

Paru dans EQUIPEMENT MAGAZINE  n° 95  -  mars 1998

(magazine d'information interne du Ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement) 

PORTRAIT

Pour l'amour de la route…

Panneaux, lanternes, cônes de chantier… et des clous (de passage piétons) étonnants : Michel MAZZELLA, chef d'équipe au Centre d'Exploitation Départemental de Faverges à la DDE de Haute –Savoie, collectionne les objets témoins de l'activité des Ponts et Chaussées d'hier et de l'Equipement de ces dernières années. Un travail de fourmi qui honore notre patrimoine.

Devant le bâtiment, un tombereau, une faux - une "daille", comme on dit par ici -, un immense râteau, une barre à mine de 25 kilos… Le ton est donné.

Poussez la porte : Michel MAZZELLA vous accueille dans sa caverne d'Ali Baba.

Devant vous, trois panneaux triangulaires datant de 1900 et deux lanternes plus anciennes d'un joli rouge, belles comme des lampes-tempête. Ce sont les cinq premières pièces récupérées et restaurées voilà plus de douze ans par notre homme, alors en poste à Faverges. Michel MAZZELLA ignorait alors que naissait en lui une véritable passion, un attachement presque viscéral au matériel de signalisation et aux outils utilisés par ces hommes qui balisaient et entretenaient les routes savoyardes au XIXème siècle - la collection nous fait remonter à cette époque -, puis de 1900 à nos jours. "Je trouvais ces objets à l'occasion du nettoyage d'ateliers et de bâtiments, raconte Michel. Au début, je les ai gardés parce que je les trouvais beaux. Et peu à peu, j'ai découvert la richesse de nos dépôts et j'ai commencé à stocker…"

Un panneau "Chainaz-les-Frasses" – lettres blanches sur fond bleu clair – s'impose au regard. Mais pas tant que celui-ci qui porte l'indication "route impériale" et celui-là qui précise "chemin de grande communication". Michel ose à peine leur donner un petit coup de jeune de peur qu'ils perdent leur cachet.

Voici des chaînes d'arpenteur, un fer "Ponts et Chaussées" avec lequel les cantonniers identifiaient leurs outils, des cônes de chantier qui se dépliaient, le premier panneau en émail indiquant des travaux avec vitesse limitée à 30 km/heure, des barrettes signalant du verglas… C'est une plongée dans le passé. Un passé dont notre homme a la nostalgie. Il est heureux de raconter qu'il a manipulé la "daille" à ses débuts. "J'adore mon métier, mais aujourd'hui, soupire-t-il, l'ordinateur, les papiers, ça nous mange. Je préfère être avec les gars sur la route…" 

La folie des clous

Cette route qu'il aime tant lui offre justement le meilleur de sa collection : les célèbres clous de passage piétons ou de bandes axiales. Michel en possède de magnifiques - en caoutchouc, avec "l'œil de chat" au bout, en verre ou en bronze, puis, plus récents, en aluminium - , dont il est fier. "Je les déniche dans des poubelles, pleins de goudron, j'en ai arraché certains au marteau-piqueur. Après, je les brosse, je les repatine…" Son plus beau trophée : le clou frappé de l'écusson de la Ville d'Annecy, œuvre d'un artiste local, Robert RAMEL, décédé récemment et qui laisse à Michel un souvenir ému. Michel espère d'ailleurs sensibiliser ses collègues de Haute-Savoie - et d'ailleurs ! – à ses recherches afin que celles-ci s'enrichissent encore. Car il entend bien sauvegarder ce qui fait la mémoire  des métiers de l'Equipement. Il rêve de présenter ses découvertes au Conservatoire d'Art et d'Histoire d'Annecy ou - pourquoi pas ? - dans un musée national consacré aux métiers de la route. "Il faudrait que tous ces trésors soient répertoriés. Ils appartiennent à la vie de l'Equipement. Je fais ça pour le métier, pour les collègues, pour les jeunes…"

Ces jeunes qui, comme Ludovic Gruaz, agent de travaux à Faverges, tombent sous le charme et sont gagnés à leur tour par le virus. Comment rester insensible à cette quête du passé sans laquelle l'avenir n'aurait guère de sens ?

 Patrick COUDREAU

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site