recherche vieux clous désespérément !

Paru dans le DAUPHINÉ LIBÉRÉ  -  mardi 25 février 1995

ALBY-SUR-CHERAN

Recherche vieux clous désespérément !

Les collectionneurs, à tort réputés être des gens maniaques et introvertis, ont bien souvent de bonnes raisons de se lancer dans l’amoncellement d’objets divers, souvent hétéroclites.

Quand on dit collectionneur, le philatéliste ou le numismate nous viennent immédiatement à l’esprit. Depuis quelques années, d’autres se sont mis en quête d’autres trésors moins courants, d’autres agissent par mode : porte-clés, "pin’s" et autres "magnet’s". Enfin, on trouve également de nouvelles collections qui apparaissent au gré des nouveautés : cartes téléphoniques…

A Alby-sur-Chéran, c’est un collectionneur un peu particulier que l’on a découvert puisqu’il s’est pris de passion pour… les panneuax de signalisation routière et tout ce qui touche aux métiers ayant trait aux Ponts et Chaussées, plus communément appelés la Direction Départementale de l ’Equipement…Chose étrange, pas tant que cela ! car notre homme est ni plus ni moins chef d’équipe au sein de l’institution D.D.E.

Michel MAZZELLA travaille à la D.D.E. depuis vingt ans. Des panneaux, il en a vu et manié durant toute sa carrière. Objet banal et commun, souvent sale, poussiéreux, qui embête les automobilistes.

Mais alors, pourquoi une telle collection ? "C’est une sorte de déformation professionnelle. J’aime mon métier et je pense souvent à mes prédécesseurs, ceux qui faisaient le même travail que moi il y a plusieurs dizaines d’années, ceux qui entretenaient les routes avant moi".

Mais ce genre de passion n’est pas venue par hasard. Michel a découvert, il y a plusieurs années, dans un tas de vieux panneau réformés, trois merveilles : trois panneaux émaillés des années 1910-1920 mais aussi quelques lanternes à pétrole qui avertissaient à l’époque les rares automobilistes de travaux en cours. " Si ces panneaux avaient été en simple ferraille rouillée et défoncée, je n’y aurais sans doute pas pris attention.Mais leur couleur et leur qualité ont fait que mon regard s’est arrêté sur eux.Je les ai donc mis de côté sur une étagère dans un premier temps. Puis, les années passant, j’ai découvert d’autres trésors. Aujourd’hui, je les collectionne. J’en récupère un peu partout, je les nettoie afin de leur redonner une seconde jeunesse. Ces panneaux, ces outils, ces lanternes sont un véritable livre d’histoire ouvert…"

Une collection peu banale, mais on tombe bien vite dans le panneau ! Car Michel vous en parle avec passion, il vous explique que celui-ci est émaillé et a fréquenté nos routes dans les années d’avant-guerre, celui-là a une histoire. On trouve également dans la caverne d’Ali Baba des cônes de chantier, des pieds de biche, des lanternes encore dans leur emballage d’origine, des casques et même des lunettes grillagées qui protègeaient les yeux des cantonniers du temps où ils cassaient encore les pierres à la masse pour fabriquer les routes.

 

Michel collectionne tout : les bornes kilométriques, les panneaux d’indication, les panneaux de signalisation… Du vieux ou du neuf… Et il en connaît un rayon : les différents fabriquants qui peuvent aider à déterminer l’époque de fabrication… Bref, tout ce que le commun des mortels s’empresserait de jeter à la benne.

Mais le clou de sa collection est sans conteste sa collection de clous… Non pas les points de 110mm mais les clous des passages piétons. Il en possède peu car c’est une matière qui devient difficile à trouver, mais il les cherche partout.  "J’en trouve dans des gravats, ou encore il m’est arrivé d’en arracher du bitume sur les routes en réfection". Laiton, verre, acier, plastique…

Son seul regret, c’est de voir les passages piétons tracés à la peinture aujourd’hui. Mais il lance un appel, tout de même : "que ceux qui peuvent me trouver des clous de la Ville d’Annecy avec son écusson gravé dessus. Je cherche désespérément cet exemplaire, mais personne n’est capable de m’en fournir un !" L’appel est donc lancé.

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (2)

1. TERNOIS 19/03/2007

Bonjour,
Je viens de découvrir le site, vous avez une belle collection de clous de chaussée, existe t'il encore aujourd'hui des fabricants de ces produits?
Merci d'avance à la personne qui pourra me renseigner.
OT

2. David 22/04/2007

Bonjour, comme vous je trouve le site de Michel fort intéressant. J'ai moi même fait un site web sur les clous de passages piétons que vous pourrez consulter à l'adresse suivante : http://lesclousdeparis.fr J'ai pu constater (il y a un an ou même deux) que de superbes clous en inox flambant neuf avaient été posés dans certaines rues de Dunkerque. Je pense qu'en s'adressant à la mairie de Dunkerque, dont le maire n'est autre que Michel Delebarre, on peut réussir à trouver qui était leur fournisseur. Cordialement, David.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site